Non à l'abattage des troupeaux de bovins et d'ovins
dans les Terres australes et antarctiques françaises

Nous pouvons encore dire non en intervenant auprès de l'administration des Taaf

Signez et faire suivre la pétition en dernière page !

Introduction
Ce n'est donc pas sans émotion que nous apprenons "officieusement" qu'il est question d'éradiquer les bovins de l'île Amsterdam et les ovins de race Bizet. Malheureusement, il est déjà trop tard pour les mouflons. Mais au delà de l'émotion, c'est en connaissance de cause qu'il s'agit de se positionner sur ces interventions humaines.
Une première option consiste à mettre en balance biodiversité sauvage et domestique (en l'occurrence "féral" ou, en français "marronne" s'agissant d'animaux retournés à l'état "sauvage").
Les bovins d'Amsterdam constituent à cet égard une richesse incontestable, ce type de population étant très rare sur la planète... Notons pour mémoire que les Néozélandais après avoir éradiqués le bétail de l'Ile d'Enderby font tout pour sauver les derniers représentants : http ://www.rarebreeds.co.nz/enderby.html
Ces animaux représentent également un intérêt scientifique. La brebis Bizet est à cet égard particulièrement intéressante, le troupeau de Kerguelen représente à lui seul 20% des effectifs de cette race.

Vous l'avez compris ces "gros" animaux, difficile à introduire mais facile à éradiquer ne sont pas forcément les espèces invasives les plus problématiques. Il n'en est pas de même des lapins, souris, mouches, pissenlits pour n'en citer que quelques uns...
Quant à la mise en réserve du matériel génétique, on estime qu'une race domestique peut être sauvée à partir de 1000 doses de semences (issues de 25 mâles non apparentés) ou de 300 embryons non sexés (issus de 90 donneuses). Cette solution, techniquement possible, est difficile à mettre en œuvre. Elle possède l'inconvénient de figer une population animale sans lui donner la possibilité d'évoluer.


Nous pouvons encore dire non en intervenant auprès de l'administration des Taaf

Signez et faire suivre la pétition en dernière page !

L'adminsitration des Taaf s'est engagée dans l'abattage de ces troupeaux. Est-ce nécessaire ?
Note N°1 - sept 2009
Réponse préfet Taaf
Images bovins
Note N°2 - déc 2009
Images moutons bizet
Avis scientifiques
Avis du généticien
Pétition au préfet
Ecrivez-nous :
troupeauxduboutdumonde@orange.fr

troupeauxdestaaf
23/11/09